www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'ua langueux
Actualités
Marathon d'Amsterdam
31 Octobre 2017 - UA Langueux
Marathon d'Amsterdam

L'aventure débutée il y a maintenant 10 semaines s'est achevée en beauté pour notre groupe de marathoniens lors des mythiques 42,195km sur le bitume néerlandais. Pour l'anniversaire de Marie-Pierre (on parle bien d'anniversaire, on n'évoque pas de chiffre), 8 coureurs de l'UA Langueux se sont lancés le défi de courir un marathon en cette fin d'année et ont choisi celui d'Amsterdam. Et quelle aventure ! A compter de 5 ou 6 entraînements par semaine, nos forçats de la route ont avalé les sorties longues (jusqu'à 2h30!) afin de se préparer au mieux pour l'objectif annoncé.

Pour cette course, tout un week-end était organisé : départ à 6h vendredi matin, en minibus (merci Laurent!), direction une auberge d'Amsterdam. Après de gros bouchons en traversant les grandes villes du pays, les voilà arrivés pour la soirée du vendredi, bientôt rejoints par Jordan, Romain et quelques supporters de choc le samedi matin, à la descente de l'avion. Mais l'objectif n'est pas perdu de vue : malgré la fatigue relative du voyage, un petit footing le samedi matin a donné le ton du week-end, histoire de se mettre en jambe pour avaler la distance du lendemain.

La remise des dossards le samedi après-midi a donné l'occasion au groupe langueusien (14 personnes au total) de se rendre au stade d'athlétisme d'Amsterdam et ses quelques milliers de place, où se déroulent le départ, et surtout l'arrivée sur la piste (vous pourez admirer les photos prises du stade, vide le samedi et plein le dimanche, c'est assez impressionnant). Cette scène a alors permis à nos marathoniens de se projeter en vue du lendemain, avec une émotion certaine.

Le dimanche matin, en revanche, c'était de la concentration (et un poil d'appréhension) qui étaient visibles sur le visage de nos athlètes. Sur une piste bondée (17 000 coureurs au départ!) et avec un temps idéal (soleil, peu de vent, parcours relativement plat), les voilà partis pour la grande aventure. Au passage au 6ème kilomètre, les visages étaient concentrés et l'allure commençait à être respectée (sauf pour Laurent qui aime à rappeler en pleine course la victoire de Guingamp face à son voisin rennais, mais on n'y reviendra pas...). C'est alors que les supporters sont allés au 26ème kilomètre, là où les organismes commencent doucement à souffrir, les muscles à se faire sentir. Devant, Romain et Jordan courent ensemble, mais pour ce dernier, les premières souffrances musculaires apparaissent. Derrière, Pierre, imperturbable, débute sa folle remontée, devant Thomas. Plus loin, Frédéric paraît à l'aise, comme Laurent, un poil devant Marie-Pierre et Magalie.

À l'arrivée, dans une ambiance extraordinaire avec musique à fond, stade rempli, tribune chauffée en attendant ses poulains, faisons un bilan individuel pour nos athlètes :

  • Pierre, la machine, le métronome : c'est lui qui arrive en premier du groupe de Langueux, et quelle performance ! Passage au semi en 1h29' pour finir son marathon en 2h57', soit une course en « negative split » (le 2ème semi plus rapide que le 1er). Une superbe performance de notre master qui, pour sa deuxième tentative sur la distance seulement, déjoue les pronostics et a rattrapé tous ses concurrents pour terminer sans trop de douleurs.

  • Romain : pour son 9ème marathon (dont des tentatives au Médoc, qui ne comptent pas vraiment donc), l'objectif des 3 heures tant espéré n'est pas venu, mais très bonne course de Romain, qui termine en 3h02'. A coup sûr, cette barrière va tomber au vue de l'investissement et de la régularité de cet athlète.

  • Thomas : très bonne course de Thomas qui termine son marathon dans un temps de 3h07'. Avec Pierre durant le premier semi, il s'est bien battu pour faire un chrono que beaucoup envient.

  • Jordan : pour son premier marathon, notre coach l'a appris à ses dépens : la distance s'apprend, et cet apprentissage est très difficile. Avec un passage au semi un poil plus rapide que prévu, Jordan fut dans le dur au 30ème avec une sensation de froid et des douleurs musculaires qu'il ne connaissait pas, il tient tout de même à bien terminer son marathon et c'est chose faite puisqu'après un passage difficile, il s'est bien repris pour terminer en 3h09'. Nul doute que cette barrière des 3 heures tombera très rapidement !

  • Fred : très à son aise en début de course, Fred termine très bien son marathon dans un bon chrono de 3h36'. Objectif atteint pour lui, après une bonne préparation.

  • Laurent, Marie-Pierre et Magalie : même chrono pour nos trois athlètes mais qui ont vécu une course différente. Laurent, qui s'est senti pousser des ailes est parti devant les filles et s'est très bien senti durant ces 42km. Arrivé au stade en 3h50', il a tenu à attendre les filles et tenir leur promesse, de finir main dans la main. Marie-Pierre s'est aussi très bien senti durant cette course, très à son aise même si les derniers kilomètres furent « interminables ». Cela reste une super perf de notre coach. Magalie, quant à elle, a eu plus de difficultés tout au long du parcours, mais s'est accrochée, soutenue par Marie, pour terminer dans les temps : l'objectif des moins de 4 heures est largement atteint, avec un chrono de 3h56' !

    Et que cette arrivée, à trois, mains dans les mains fut émouvante... bravo encore !


Quand on fait le bilan des courses, on peut être largement satisfaits puisque personne n'a abandonné, tout le monde s'est accroché jusque la fin de ces longs kilomètres et a été au bout se soi-même. On peut également remercier les accompagnateurs, qui se sont donnés pour suivre le parcours et encourager nos athlètes. On peut donc les remercier : Nathalie Le Toux, Rose-Marie (qui a aussi couru à côté de son Jordan durant les moments difficiles), Manuela Le Nay, Laure Toudret, Helena Chatton et Bastien Berruyer.


Ce fut donc une superbe aventure que ce marathon, et même si les jambes sont lourdes après le marathon, tous ont tenu à visiter le centre de cette belle ville d'Amsterdam (mais personne n'est reparti avec des produits illicites, tenons à le préciser).

Il faudra maintenant trouver d'autres objectifs, mais quelle belle preuve, une nouvelle fois, de la beauté du sport (lisez cette phrase avec la voix de Gérard Holtz).


retrouvez prochainement les photos, vidéos du week-end néerlandais ici-même.  

12/02 >
11/02 >
07/02 >
24/01 >
20/01 >
02/01 >
02/01 >
23/12 >
02/12 >
17/11 >
15/11 >
Les Espaces